01 avril 2022

Angele contre les allergies alimentaires et environnementales





Le « projet article 51 » ANGELE ( “Allergies complexes : prise eN charge Globale, diététiquE et environnementalE“) propose de structurer les parcours de soins des patients souffrant d’allergies aux acariens (asthmatiques et/ou rhinitiques) et/ou alimentaires. Son objectif est d’apporter aux praticiens hospitaliers et libéraux l’appui de Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur (CMEI) et de Diététiciens Nutritionnistes spécialisés en Allergies alimentaires (DNA) pour une prise en charge hygiéno-diététique spécialisée.


 

ANGELE est un projet Article 51 qui vise à structurer les parcours de soins des patients souffrant d’allergie aux acariens et/ou alimentaires. Les explications de Youcef Shahali, chef du Projet au CHU de Besançon.


D’où vient le projet ANGELE ?

Y.S. : Les allergies sont en augmentation constante. Mais la spécialité est relativement récente et la pratique dans ce domaine encore très disparate. Elle est exercée par des allergologues, des pédiatres, des pneumologues, des dermatologues, par certains médecins généralistes… Mais peu de spécialistes sont formés à tous les aspects des maladies allergiques. Ceci entraîne des prises en charge très inégales selon les patients, avec souvent un important retard. L’errance thérapeutique est évaluée à 7 ans en moyenne, ce qui est énorme. Car plus on s’attaque tôt au problème, plus vite on a des chances d’améliorer les conditions de vie de la personne.

 

Qu’est-ce qu’ANGELE va changer ?

Y.S. : Avec ANGELE, le patient est pris en charge dans des délais réduits, par une équipe pluridisciplinaire. Celle-ci inclut d’autres spécialités sur lesquelles les médecins hospitaliers ou libéraux vont pouvoir s’appuyer : les Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur (CMEI), qui réalisent des diagnostics dans les logements, et les Diététiciens Nutritionnistes en Allergies alimentaires (DNA), pour une prise en charge diététique spécialisée. Cette expérimentation s’appuie sur l’expérience du Réseau d’Allergologie de Franche-comTé (RAFT), acquise depuis 20 ans, et sera menée en partenariat avec la Mutualité Française Bourgogne-Franche-Comté (MFBFC) qui propose un service de CMEI depuis la fin de l’année 2009.

 

Comment la plateforme eTICSS intervient-elle dans le projet ?

Y.S. : eTICSS a un rôle central, car la plateforme est au cœur du parcours coordonné. Une personne prise en charge avec ANGELE se verra ouvrir un dossier de coordination dans eTICSS, qui sera partagé entre le médecin et la diététicienne ou la CMEI. Ils pourront suivre l’état de santé du patient, partager des documents, des comptes rendus, etc. À terme, eTICSS sera aussi un outil métier pour les DNA et les CMEI, qui pourront y intégrer des données spécifiques à leur activité (analyses réalisées dans l’habitat du patient, données liées au protocole d’éviction ou de réintroduction d’aliments, symptômes des patients, état santé à son inclusion et en fin de parcours…). Ces fonctionnalités sont en cours de développement.

 

Quels sont les bénéfices pour les patients ?

Y.S. : Ce parcours de soins contribue à une prise en charge plus globale de leurs allergies, à une meilleure connaissance des causes de celles-ci et il permet une éducation thérapeutique personnalisée. Il contribue à améliorer leur qualité de vie, à diminuer leur consommation médicamenteuse et à mieux contrôler leurs allergies.

 

Quelles sont les perspectives du projet ?

Y.S. : Sur les 5 prochaines années, notre objectif est de prendre en charge 780 patients souffrant d’allergies aux acariens et 560 d’allergies alimentaires. 

Actuellement, notre SI est en cours de développement avec les équipes d’eTICSS et du GRADeS. Le challenge est de prouver le bénéfice de ce parcours coordonné. À l’issue de son évaluation, cette prise en charge pourra être adoptée dans d’autres régions. eTICSS aura un rôle majeur en tant qu’outil SI adapté à la pratique et aux besoins des DNA et des CMEI. Il sera l’outil qui permettra la généralisation de ces parcours dans d’autres régions, pour le grand bien des patients souffrant d’allergies.

Retrouvez les informations qui
vous concernent

pdf
Presse 05/10/2021 211Ko

Communiqué de presse sur le 30 000è patient eTICSS

30 000 patients bénéficient désormais d’un dossier eParcours en Bourgogne-Franche-Comté. Ce palier a été franchi depuis 2 semaines, confirmant l’intérêt, pour les professionnels et leurs patients, de l’outil de coordination déployé en Bourgogne-Franche-Comté.

Télécharger
pdf
Services 25/08/2021 528Ko

Présentation eTICSS aux professionnels

Dépliant de présentation eTICSS aux professionnels mis à jour

Télécharger
pdf
Services 13/08/2021 701Ko

Brochure grand public

Quels services et bénéfices en tant que patient au quotidien grâce à l'outil eTICSS ? Quelle amélioration dans la prise en charge ? Quels sont les patients concernés ? Téléchargez et découvrez la nouvelle version de la brochure de présentation d'eTICSS pour le grand public.

Télécharger
pdf
Documents de référence 17/07/2021 314Ko

Note d'information et de consentement

Le projet eTICSS s'inscrit dans le cadre législatif du recueil et de l'utilisation des données personnelles. Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger la note d'information.

Télécharger
pdf
Presse 11/06/2019 181 KB

Communiqué de presse sur le 10 000è patient eTICSS

Fin mai, le cap des 10 000 patients eTICSS a été franchi ! Téléchargez le communiqué de presse diffusé à cette occasion.

Télécharger
pdf
Formation 21/06/2018 56 KB

Aide à la création de compte eTICSS

Vous ne disposez pas encore d’un accès à l'outil eTICSS ? Retrouvez dans ce document les modalités à suivre pour demander la création d'un compte. 

Télécharger
pdf
Presse 21/06/2018 569 KB

Communiqué de presse sur le 3 000ème patient eTICSS

En mai, le cap des 3 000 patients eTICSS a été franchi ! Téléchargez le communiqué de presse diffusé à cette occasion. 

Télécharger
pdf
Presse 04/06/2018 538Ko

Dossier de presse eTICSS

Découvrez le nouveau dossier de presse du projet eTICSS.

Télécharger
vidéo
lecture

Lancer la vidéo

Vidéos 04:25

Le consentement du patient dans eTICSS et ses droits

À quoi le patient consent-il ? Quels sont les enjeux ? Comment son consentement est-il recueilli ? Est-ce irrévocable ? Le Dr M. Sérézat et le Dr G. Janin, experts médicaux sur le projet eTICSS, répondent aux questions.

Voir la vidéo

Le dispositif national de veille post suicide

eTICSS

1ER E-PARCOURS
à intégrer le dispositif VIGILANS

VIGILANS

1ER PARCOURS
de Santé Mentale proposé par eTICSS

25 MARS 2022

1ER PATIENT INCLUS
eTICSS/VIGILANS